Comme tous les carrys de volaille, couper en petits morceaux les oies, enlever le maximum de graisse.

Faire roussir soigneusement les morceaux à la marmite.

Ajouter ensuite les oignons, laisser roussir, puis l'ail et le gingembre frais pilé et le thym. Enfin les tomates.

Ajouter de l'eau si besoin. Laisser cuire jusqu'à ce que la chair se détache de l'os. Parfois deux heures de cuisson ne suffiront pas. Plus ce sera cuit et réchauffé meilleur ce sera, ne pas hésiter à préparer tout cela la veille. Le succès est garanti et ce plat festif convient très bien avec de la purée de céleri rave et des choux au fromage (gougère).

Note : La recette est extrêmement simple, si vous avez demandé à votre volailler, qui a de bons instruments, de découper la bête pour vous. Insistez pour avoir de petits morceaux, car en métropole ce n'est pas dans les usages de découper les volailles ainsi, et vraiment, le travail s'en trouve facilité.

Pour une oie : 4 oignons, 1 tête d'ail, 3 cm de gingembre, thym, 5 à 6 petites tomates.